Le Bourget 2013 (2/4): les gros machins à réacteur

Après les démonstrations de voltige, parlons un peu d’appareils plus lourds, bien plus lourds… Un Gros porteur a fait un petit vol pour nous montrer ce dont il était capable. Il s’agit bien sûr du nouvel:
– A 380:
Alors la première chose que l’on remarque dans cet avion, c’est qu’il est énorme. Vraiment, vraiment gros. Rien à voir avec les traditionnels A320 ou Boeing 737. Comme le 747, il s’agit d’un jumbo jet, avec 4 moteurs.

Airbus A 380

Et là, c’est le choc. On s’attend à ce qu’il fasse un tour ou deux poussivement et qu’il se pose tout lentement. Mais en fait pas du tout. Il est assez maniable… La démonstration est plaisante et il vire dans tous les sens.

Airbus A380

J’ai bien aimé cette démonstration.

– Ariane 4 & 5:
Le bourget héberge également le musée de l’air et de l’espace. et on peut y voir 2 fusées: Ariane 4 & Ariane 5.

Ariane 4 et Ariane 5

Quand on est à côté de monstres comme ça, on se sent vraiment tout petit….

Ariane 5

Là, nous avons pu profiter des rares moments de soleil de l’après midi.
C’était plaisant…. 😉

A bientôt pour parler de gros trucs à hélices,

Pascal

Le Bourget 2013 (1/4): la Voltige Française

Hier, dimanche 23 juin, j’ai traîné ma femme au Salon du Bourget.
Cela faisait super longtemps que je voulais y aller. Cette année, j’ai sauté le pas et zou, RER + 15 minutes de marche et nous voilà à l’aéroport du Bourget.

Première constatation: il y a plein de monde et plein d’exposants qui ont amené pas mal de matériel: dans des halls pour les maquettes ou les pièces détachés (tuyères, train d’atterrissage, …), et à l’extérieur pour les appareils (Rafale, A400M, 747, Eurofighter, Hélicoptères, etc). Bref, pour les gens motivés et passionnés, il y a de quoi faire.
Deuxième constatation: le temps est vraiment pourri…. mais cette année, on commence à en avoir l’habitude.

Après avoir visité vite fait les appareils exposés à l’extérieur et avoir ignoré les expositions à l’intérieur (car cela ne nous passionne pas), nous nous rendons sur la pelouse où la foule peut admirer les démonstrations aériennes.
Cela dure tout l’après-midi. Il y a pas mal de vent et quelques épisodes de pluie…. et chose étonnante, on verra même le soleil pendant presque 10 minutes….

Je vais vous présenter ce qu’on a vu en plusieurs fois.
Aujourd’hui: la voltige française.

– Le précurseur:

Fouga Magister

Le Fouga Magister est un avion mis en service dans les années 1950. Il fut l’avion de la Patrouille de France jusqu’en 1980.
Visiblement sous-motorisé par rapport aux appareils récents, Le Fouga Magister ne permet pas d’excès, ni de figure violentes, mais il oblige à un un certain style de pilotage coulé et fin. Le vol a été fluide, avec de jolies figures bien enchaînées, ce qui a rendu la démonstration agréable.
Vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessus pour avoir des informations concernant cet avion.

– La patrouille de France:

La patrouille de France

Nous avons eu la chance d’assister à une courte démonstration de la patrouille de France. Je dis courte, car il s’agissait uniquement de la partie vol en formation de leur spectacle. Il n’y a pas eu de passage solo.

Patrouille de France

La plafond nuageux était moyen, donc nous avons eu le programme intermédiaire. En effet, selon la hauteur du plafond nuageux, la Patrouille de France a 3 programmes distincts: ils s’adaptent aux possibilités offertes par le temps. Pas facile de voltiger dans les nuages, sans visibilité on risque les collisions… et surtout, ça ne rimerait pas à grand chose puisque le public les perdrait de vue…

Patrouille de France – formation flèche

Pendant les 4 minutes du programme, ils vont enchaîner les formations groupées. Pour en voir la liste, rendez-vous sur la page Wikipedia de la patrouille de France en cliquant sur 3 images ci-dessus.
Je crois que la formation présentée ci-dessus est la flèche. Si je me trompe, n’hésitez pas à me le signaler.

Patrouille de France: Alpha jet

Les appareils de la patrouille de France sont des alpha jets depuis 1980. Ces avions ont été conçu il y a plus de 30 ans…
Vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous pour avoir des informations concernant cet appareil.

La Patrouille de France sera la semaine prochaine en Corse pour le départ du Tour de France.
En tout cas, ce fut un beau spectacle…
Pas très écologique, mais impressionnant. Et c’est la vitrine du savoir faire français en terme d’aéronautique….

En terme de photos, j’ai pris tout ça avec le petit Pen E-PL5 + le télé objectif Panasonic 100-300mm. Il y a eu un peu de déchet au niveau de la mise au point mais pas tant que ça finalement….

A bientôt pour la suite du salon du Bourget 2013,

Pascal

PS: les prochains posts seront consacrés:
– 2/4: aux gros machins à réacteurs (Ariane, A380).
– 3/4: aux gros machins à hélices (A400M et Lockheed Super Constellation)
– 4/4: aux chasseurs récents (Sukhoi Su-35 et Rafale).

Vincennes: encore des piafs

Hello,

voici quelques photos toutes fraîches de ce WE.
Autour du lac de Vincennes, on trouve plein de piafs de tout genre:

– Des pigeons
On trouve ces saloperies partout dans la ville. Le Lac ne fait malheureusement pas exception.

Pen E-PL5 + Zuiko 75mm F1.8
Pigeon

Pen E-PL5 + Zuiko 75mm F1.8
Pigeon

– Des canards:

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Madame Col-vert

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Monsieur Col Vert

– Des Bernaches du Canada:

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Bernache du Canada

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Plein de Bernaches du canada

Pen E-PL5 + Zuiko 75mm F1.8
Bernache du Canada + Petits

– Des poules d’eau:

Pen E-PL5 + 100-300mm F4-5.6
Poules d’eau + oisillon

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Poule d’eau + oisillon

A noter: les oisillons des poules d’eau sont quand même horriblement moche. Dans toutes les espèces animales, c’est assez rare que l’adule soit plus beau que le jeune…

– Et bien sûr les Paons:

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

Léooon…..

Ces oiseaux font vraiment beaucoup de bruits… c’est un plaisir de retourner à la vie urbaine qui parait calme comparée au bordel qu’ils font autour du lac…

A bientôt,

Pascal

Les Animaux de Bretagne

La Bretagne est vraiment une belle région et je ne dis pas cela car j’ai des amis bretons (ou presque bretons)…
C’est vraiment, vraiment une belle région. Une région où il ne plait que sur les cons, une région avec 1 bar pour 3 habitants, mais une région avec une faune et une flore vraiment intéressante. Soyons honnête, la flore ne m’intéresse pas du tout…. ça fait le désespoir de ma mère et de ma femme, mais les plantes ne m’intéressent que rarement… Par contre les animaux c’est autre chose. Et en Bretagne, on trouve de magnifiques animaux.

– Fou de Bassan:
Ce grand oiseau marin a colonisé une île située sur l’Archipel des 7 îles.
Selon le guide, cette île héberge une des 3 plus grandes colonies de Fous de Bassan au monde. Ces oiseaux ont besoin d’une falaise exposée aux vents qui leur permette de décoller. Une fois qu’ils ont éclos dans cette île, ils y reviennent toute leur vie. Et en plus, une fois en couple, ils sont fidèles. Par contre, attention à la surpopulation. Ils ont tendance à nicher les uns sur les autres:

Colonie de fous de Bassan

Ils sont plusieurs milliers sur une toute petite île, ce qui d’après le guide provoque des disputes sanglantes de voisinage. Mais nous n’étions heureusement (ou malheureusement si vous n’aimez pas les gros piafs) pas suffisamment proches pour le voir. Ces oiseaux sont quand même diablement habiles. Dans l’eau:

Fou de Bassan

ou dans l’air:

Fou de Bassan

– Phoques:
Dans cet archipel des 7 îles, il y a également 40 phoques, qui sont très différents des veaux marins.. Ce jour là, on a eu de la chance, on a en croisé 6.

Ces phoques aiment bien chasser le poisson à marée haute et ensuite, ils se laissent échouer sur des rochers pour être tranquilles à marée basse et se reposer:

Femelle échouée

On a pu en observer plusieurs, bien tranquilles sur leur rochers:

Mâle échoué

On en a également vu une qui ne s’était pas échouée et qui restait dans l’eau. Une belle tête qui observait notre bateau de loin.

Une apparition furtive

Cette tête n’est pas resté longtemps à la surface de l’eau, mais je ne l’ai pas ratée.

– Gros piafs (sans doute des goélands):
En Bretagne, il y a également plein d’oiseaux que j’ai tendance à appeler mouette, mais vu leur sale tête, ce sont sans doute des goélands:

Portrait de Goéland

Et honnêtement, ce sont de sales bêtes qui n’arrêtent pas de chercher la bagarre, de crier, et de faire leurs besoins de partout.

Visiblement, il y a eu plus de goélands dans le coin avant que celui-ci n’atterrisse….

Et ces oiseaux aiment bien ce que leur envoient les touristes, miettes de pains et autres friandises… Mais elles semblent toujours prêtes à se battre pour mériter de manger.

Regarder au 2 plan comme ce goéland a l’air méchant avec son œil rouge…

J’aime bien cette photo où le goéland au 1er plan essaie de prendre le morceau de pain sans se faire remarquer par le vilain goéland du 2e plan qui patrouille avec son œil rouge qui lui donne cet air si sévère…

Bref, je me suis bien amusé à prendre ces quelques photos d’animaux… Le tout en étant assez loin et sans les ennuyer.
Techniquement, j’ai utilisé l’Olympus Pen E-PL5 avec le Panasonix G 100-300mm F4.0-5.6 monté dessus. Le tout pesant environ 750g et n’étant pas très très encombrant…
Ca rentrait bien dans mon sac, et je l’avais toujours avec moi. La qualité est satisfaisante même si elle est n’égale clairement pas celle d’un reflex + d’un télé-objectif de focale fixe (comme les très recommandables Canon 300mm F4.0 L IS ou Canon 400mm F5.6L). Le poids et l’encombrement n’ont rien à voir non plus. Encore une fois, tout est question de compromis… Et honnêtement, vu son faible poids et encombrement, je trouve que le système micro 4/3 (Olympus Pen E-PL5 + Panasonix G 100-300mm F4.0-5.6) a une qualité suffisante pour moi et apporte un vrai plaisir à utiliser…

A bientôt,

Pascal

VIZA: Concert à la Maroquinerie

VIZA était en Concert à la Maroquinerie le 17 mars dernier.

Comme j’aime beaucoup ce Groupe, je ne pouvais décemment pas rater ça.
VIZA en concert, c’est toujours beaucoup d’engagement, de la musique très sympathique avec des accents orientaux et modernes ainsi qu’une certaine proximité. Le chanteur n’hésitait pas à donner de sa personne pour faire vendre des goodies et les dédicacer à la fin du spectacles… C’est franchement rafraîchissant de voir des artistes qui prennent du plaisir sur scène et qui ne méprisent pas leurs fans…..

Quant aux fans, ils étaient également contents d’être là… L’ambiance était très bonne, surtout dans une petite salle comme la Maroquinerie… Le public était très réactif et la communauté de fans qui fréquentent VIZA France étaient là…. Bref, la proximité, ça crée de belles ambiances…

Je dois malgré tout dire que je n’ai pas trop aimé le son de ce spectacle qui faisait vraiment « Petite Salle ».  Au Zénith et au Divan du Monde, c’était quand même autre chose. La lumière n’était également pas terrible (comme vous le voyez sur les photos de cet article). Mais ne jouons pas les pisse-froid. C’était vraiment un concert très sympathique et je suis bien content d’y être allé.

Du côté technique, j’y suis allé avec mon Pen E-PL5 avec le Panasonic 14-42mm F3.5/5.6 X. L’ensemble est vraiment tout petit et très discret, mais manque un peu d’ouverture, ce qui oblige à monter en ISO. Le résultat est donc correct, mais sans plus. La prochaine fois, j’irai avec mes optiques fixes qui ouvrent beaucoup plus (20mm F1.7, 45mm F1.8 et 12mm F2).

Note: ne pas oublier de multiplier les focales ci-dessus par 2 pour trouver les focales équivalentes sur capteur 24*36mm.

A bientôt et vive VIZA,

Pascal

PS: Et une spéciale surf attitude pour Knoup (le chanteur) qui a bien été soutenu par le public:

PPS: les images ci-dessus sont cliquables pour accéder à une version plus grande (1000px).

Paris sous la neige: Montmartre

Lors de ce long week-end de neige, nous sommes également allés nous promener dans un haut lieu touristique: Montmartre. C’était un dimanche après-midi, il y avait énormément de monde dont un nombre très important de photographes….

Mais aussi beaucoup de gens qui faisaient de la luge sur les pente enneigées. Ce qui m’a marqué, c’est que tout le monde semblait heureux et souriant. Comme quoi la neige peut modifier l’humeur apparente des parisiens…. 😉

Les photos prises ce jour là ne le montrent pas…. Ce n’était pas ce que j’était venu photographier et je ne me suis pas adapté. C’est un peu dommage et je le regrette aujourd’hui. Ceci dit, voici quelques photos.

A noter: les stalactites qui coulaient de la bouche des gargouilles… Ca ne se voit aps trop en petit format mais sur une photo haute résolution, on le voit bien….

A bientôt,

Pascal

Paris sous la neige: Canal saint Martin

Il y moins d’un mois, Paris était sous la neige, le temps d’un week-end. Pour une fois, la neige s’est mise à tomber un vendredi soir. Et cette année, une fois nest pas coutime, je suis arrivé à prendre mon courage à 2 mains pour aller faire une petite ballade le samedi matin et profiter des rues avant qu’il n’y ait trop de monde pour gâcher le petit tapis blanc qui couvrait les rues….

Je suis donc allé me promener vers le Canal saint Martin.  Il n’y avait pas grand monde. C’était très agréable de se promener dans un but exclusif de faire des photos. Surtout avec la neige qui absorbe les sons…. La ville était calme. Pour une fois…

Les photos ont été faites avec le X-Pro1 et avec le nouveau zoom Fuji, le XF 18-55mm, qui est très agréable à l’usage, même si avec des gants, il est assez facile de modifier l’ouverture de manière non voulue. Au moment de les retoucher (toujours avec Capture One), le passage en noir et blanc, assez contrasté s’est imposé de lui-même. Ca rend une ambiance que j’aime bien.

De plus, ce type de noir et blanc contrasté permet de faire des photos assez géométriques.

Et de temps en temps, quelques passants permettent  de mettre un peu de vie dans le cadre.

Sans oublier les objets plus ou moins oubliés, comme les vieux vélos qui mettent un peu de pittoresque à tout cela.

Je me suis bien amusé lors de cette ballade. Le Fuji X-Pro est vraiment très agréable à utiliser en ville. De plus, le zoom XF 18-55mm est le transtandard qui permet de ne pas changer d’objectif à tout bout de champs. En plus, c’est un appareil relativement discret, tant au niveau de l’encombrement que du bruit…  Ca n’effraie pas les passants.

A bientôt pour un 2e article consacré à Paris sous la neige, mais à Montmartre cette fois,

Pascal

Aiguille de Mex

Voici un rappel de l’été dernier, en Suisse, après une longue, très longue, très très longue montée… enfin, pas forcément si longue que ça, mais pentue, très pentue…. bref, après tout ça, la récompense: 10 minutes de pause et une belle vue sur l’Aiguille de Mex, entourée de nuages. 

Photo prise au Fuji-X-Pro1, avec le Fuji XF 35mm, en RAW. Traitée avec Capture One.

A bientôt,

Pascal

Bonne année 2013

Salut à tous qui vous égarez sur ce site en attente de nouveauté.
Faute de photos, j’en profite néanmoins pour vous souhaiter à tous une bonne année 2013!

Qu’elle soit pleine  de bonheur et de joie pour le maximum de monde.
Et comme disent les vieux (dont je commence à faire partie): Et surtout la Santé!

A bientôt,

Pascal

VIZA France

Bonjour à tous,

un peu de publicité pour un site qu’il est bien: celui de VIZA France.
Vous pouvez y retrouver des informations sur ce sympathique groupe qu’est VIZA et surtout l’actualité du groupe en France.
Bref, si vous ne voulez pas rater le prochain concert de VIZA en France, c’est sur VIZA France qu’il faut aller.

Vous pourrez aussi y trouver les galeries des photos du concert du 19 octobre au Zénith.
Il y a les miennes, qui sont celles présentant la vision d’un spectateur dans la foule, avec les jeux de lumières et une vision assez générale de la scène.

Et il y a celles de VIZA France qui sont beaucoup plus proches du groupe et donnent une vision plus intimiste.
Allez y faire un tour, ça vaut le coup.

Et allez sur le site de VIZA pour écouter de très bons morceaux, comme par exemple Carnivalia. Enjoy!

A plus,

Pascal