Le Bourget 2013 (3/4): Les gros machins à hélices.

Pendant les présentations au bourget, il n’y a pas seulement des avions à réacteur. Il y a également des avions à hélices. Soit des petits avions de voltige. Difficiles à saisir avec un appareil photo en raison de leur faible taille et de leur capacité à changer de direction rapidement.

Et puis, il y avait les avions à hélice de grande taille. De part leur faible vitesse et leur grosse taille, ils étaient aisés à photographier.

– Lockheed Super Constellation
Un avion de Légende. Piloté par des passionnés qui se font plaisir.

Super Constellation

Et qui gardent des souvenirs pour eux en prenant quelques photos…. 😉
Super Constellation

Ce bel appareil, nous a gratifié de quelques tours très très pépère…. Vraiment calmes. Sans prendre de risque. Il ne faut pas trop pousser ces machines. Il y a quelques années, cet appareil était cloué au sol pour cause de rouille…

Super Constellation en train de se poser

Arpès 2 ou 3 tours, le Super Constellation se pose. Sans casse. Une belle performance. Le soir même, il regagnera en vol son aéroport d’attache à Genève.

– Airbus A400M:
Contrairement au constellation qui représente le passé, le A400M représente l’avenir. C’est le nouvel appareil militaire d’Airbus pour aider la logistique des armées, en assurant le transport de matériel.

Airbus A400M

Ce gros quadrimoteur semble assez maniable et la démonstration qui nous est faite est assez sympathique, avec des manoeuvres assez inattendues de la part d’un avion lourd.

Airbus A400M

A noter: regardez bien les hélices. Il y a des petits tourbillons blancs assez esthétiques….

La difficultés quand on photographie des avions à hélices, c’est de ne pas figer les hélices. Ici, je pense que la vitesse de déclenchement était trop importante. La prochaine fois, j’essaierai de laisser un peu plus de mouvement sur les hélices…. pour donnerune impression de dynamisme….

A bientôt pour les chasseurs,

Pascal

Le Bourget 2013 (1/4): la Voltige Française

Hier, dimanche 23 juin, j’ai traîné ma femme au Salon du Bourget.
Cela faisait super longtemps que je voulais y aller. Cette année, j’ai sauté le pas et zou, RER + 15 minutes de marche et nous voilà à l’aéroport du Bourget.

Première constatation: il y a plein de monde et plein d’exposants qui ont amené pas mal de matériel: dans des halls pour les maquettes ou les pièces détachés (tuyères, train d’atterrissage, …), et à l’extérieur pour les appareils (Rafale, A400M, 747, Eurofighter, Hélicoptères, etc). Bref, pour les gens motivés et passionnés, il y a de quoi faire.
Deuxième constatation: le temps est vraiment pourri…. mais cette année, on commence à en avoir l’habitude.

Après avoir visité vite fait les appareils exposés à l’extérieur et avoir ignoré les expositions à l’intérieur (car cela ne nous passionne pas), nous nous rendons sur la pelouse où la foule peut admirer les démonstrations aériennes.
Cela dure tout l’après-midi. Il y a pas mal de vent et quelques épisodes de pluie…. et chose étonnante, on verra même le soleil pendant presque 10 minutes….

Je vais vous présenter ce qu’on a vu en plusieurs fois.
Aujourd’hui: la voltige française.

– Le précurseur:

Fouga Magister

Le Fouga Magister est un avion mis en service dans les années 1950. Il fut l’avion de la Patrouille de France jusqu’en 1980.
Visiblement sous-motorisé par rapport aux appareils récents, Le Fouga Magister ne permet pas d’excès, ni de figure violentes, mais il oblige à un un certain style de pilotage coulé et fin. Le vol a été fluide, avec de jolies figures bien enchaînées, ce qui a rendu la démonstration agréable.
Vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessus pour avoir des informations concernant cet avion.

– La patrouille de France:

La patrouille de France

Nous avons eu la chance d’assister à une courte démonstration de la patrouille de France. Je dis courte, car il s’agissait uniquement de la partie vol en formation de leur spectacle. Il n’y a pas eu de passage solo.

Patrouille de France

La plafond nuageux était moyen, donc nous avons eu le programme intermédiaire. En effet, selon la hauteur du plafond nuageux, la Patrouille de France a 3 programmes distincts: ils s’adaptent aux possibilités offertes par le temps. Pas facile de voltiger dans les nuages, sans visibilité on risque les collisions… et surtout, ça ne rimerait pas à grand chose puisque le public les perdrait de vue…

Patrouille de France – formation flèche

Pendant les 4 minutes du programme, ils vont enchaîner les formations groupées. Pour en voir la liste, rendez-vous sur la page Wikipedia de la patrouille de France en cliquant sur 3 images ci-dessus.
Je crois que la formation présentée ci-dessus est la flèche. Si je me trompe, n’hésitez pas à me le signaler.

Patrouille de France: Alpha jet

Les appareils de la patrouille de France sont des alpha jets depuis 1980. Ces avions ont été conçu il y a plus de 30 ans…
Vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous pour avoir des informations concernant cet appareil.

La Patrouille de France sera la semaine prochaine en Corse pour le départ du Tour de France.
En tout cas, ce fut un beau spectacle…
Pas très écologique, mais impressionnant. Et c’est la vitrine du savoir faire français en terme d’aéronautique….

En terme de photos, j’ai pris tout ça avec le petit Pen E-PL5 + le télé objectif Panasonic 100-300mm. Il y a eu un peu de déchet au niveau de la mise au point mais pas tant que ça finalement….

A bientôt pour la suite du salon du Bourget 2013,

Pascal

PS: les prochains posts seront consacrés:
– 2/4: aux gros machins à réacteurs (Ariane, A380).
– 3/4: aux gros machins à hélices (A400M et Lockheed Super Constellation)
– 4/4: aux chasseurs récents (Sukhoi Su-35 et Rafale).

Et pan !

Et voici une vieille photo de tennis: les qualifications de l’open GDF Suez 2012.

A+

Pascal

Jongleurs de feu

Pour ceux qui ont de la mémoire, la photo du mois d’octobre 2011 concernait des jongleurs qui s’amusaient avec des ustensiles enflammés. J’avais promis de mettre en ligne le reste de la série bientôt. Pour une fois, je tiens parole. Voici donc mes trois photos préférées de cette série (en plus de celle que j’ai déjà montré):

Sur cette photo, le geste est ample, le mouvement est figé dans une position que je trouve gracieuse. Les couleurs sont chaudes et respectent bien les conditions de prise de vue. Le corps de l’artiste est sombre et s’inscrit sur un mur rendu plus clair par l’éclairage de la flamme.

J’aime cette photo car elle montre à quel point les objets enflammés passent près du visage des artistes. Le nunchaku enflammé est en train de passer d’une main à l’autre, juste derrière la tête. Le cadrage frontal s’imposait pour essayer de montrer une certaine symétrie. Un format carré aurait pu convenir, mais je l’ai trouvé trop serré. J’ai donc opté pour un format 5/4, un peu plus large.

Encore une fois, j’ai opté pour une format 5/4 pour essayer de trouver une composition harmonieuse.  Le parti pris de la séance était de faire des portraits serrés. C’est assez risqué car avec les mouvements des artistes, on en arrive assez rapidement à couper quelque chose. Ici, le nunchaku et la deuxième main sont très légèrement coupés. Et on aurait plus avoir plus d’espace sur la gauche de l’image…. Mais malgré cela, je l’aime bien cette image….

Toute la série se trouve ici .

A bientôt,

Pascal

Photos du mois: octobre 2011

 Les samedis soirs des artistes maniant le feu se retrouvent devant le palais de Tokyo. Ils font des démonstrations de jonglage avec des objets enflammés. C’est assez impressionnant. Y étant allé avec 2 amis qui faisaient des photos, nous avions décidé de prendre les photos et de comparer. Personnellement, j’avais choisi de faire des portraits le plus serrés possible, histoire d’avoir une juxtaposition entre des expressions de visage et des objets en feu qui passent à proximité.

Cette photo ne m’a pas déçu avec le visage de l’artiste qui est carrément léché par les flammes…. Petite précision: il n’y a aucune retouche sur cette photo, à part une balance des couleurs et une réduction du bruit.

Les conditions de prise de vue étaient assez limite. J’ai du me mettre à 3.200 ISO et utiliser l’ouverture maximale à F2.8 pour obtenir une vitesse de 1/160e, tout juste correcte pour figer les mouvements rapides des artistes.  L’Auto-focus du 1D mark III n’a pas été pris en défaut et finalement, pas mal d’images sont correctes. Bien sûr, avec de forts contrastes comme ça et avec cette qualité de lumière, le bruit est présent, mais pas mal réduit à l’aide de DxO.

Je pense que j’y retournerai l’année prochaine. Et je vous présenterai bientôt la suite de cette série.

A bientôt,

Pascal

WE à Etretat

Qu’est-ce qu’on voit quand on va passer un WE à Etretat?

D’abord le soleil… Quand on est super chanceux, comme nous l’avons été le WE dernier. Vraiment un temps magnifique, propices aux ballades et aux photos.

On peut croiser de beaux oiseaux:

Galerie complète ici: oiseaux.

On peut voir de courageux surfers, bravant l’eau qui ne devait pas être chaude malgré le soleil:

Galerie complète ici: surfers.

Mais, ce sont surtout les paysages qui sont remarquables:

Galerie complète ici: paysages.

A bientôt,

Paascal

Photos du mois: Mai 2010

Le mois de mai 2010 a été assez prolifique en matière de photos ainsi que de genres abordés. Il y a eu des photos de sport avec Roland Garros, des paysages et des concerts. La photo choisie est une photo de sport. Mais pas une photo d’action. Une photo d’ambiance avec une joueuse qui se met la tête dans sa serviette pour se rafraichir, s’essuyer, mais aussi se concentrer… Ca permet également de voir les petits ramasseurs de balles qui portent le petit parapluie pour rafraichir les joueurs et joueuses… Ca a d’ailleurs provoqué une scène rigolote avec un petit ramasseur de balle ne comprenant pas comment placer son parapluie pour faire de l’ombre à une joueuse : il ne se mettait pas entre le soleil et la joueuse… 😉

Voici donc la photo du mois:

Ce que j’aime bien dans cette image: la construction graphique. Prise avec le 1DMark III + 70-200mm 4L IS @ 127mm, les lignes parallèles restent parallèles, ce qui est essentiel pour la lisibilité de cette image.
A bientôt,

Pascal

Sport sur la plage de Berck.

Sur la plage de Berck, il y a de la place et il y a du vent. Beaucoup de place et … beaucoup de vent….

Plutôt que de ne rien faire cet espace, les gens du nord ont décidé de l’exploiter. Pas en se faisant dorer la pilule au soleil, non, ça c’est pas possible, trop froid et venteux.
Par contre, les sports de vent sont à l’honneur:

– char à voile,

– kite surf,

– cerf-volant.

A noter que niveau matériel, je n’avais que mon 24-105mm 4L IS emporté pour le WE. Comme je n’avais pas prévu de séance pour le sport, je me suis retrouvé un peu court en focale. Mais pour le kite surf, il faut trouver la bonne distance pour avoir à la fois la voile et le surfeur. Pas facile à maitriser. Je pense que j’y retournerai.

Toutes les photos sont ici.

A bientôt,

Pascal

Roland Garros 2010: les qualifications

Cette année, je me suis rendu à Roland Garros pendant 2 jours lors des qualifications. Le concept des qualifications est très sympa.
Les joueurs et joueuses s’affrontent sur les cours annexes pour essayer de se qualifier pour le tournoi.

D’abord le fait d’être dans des petits cours permet d’être  proches de l’action. Ensuite, on peut changer de match à chaque interruption. Donc, on n’est pas obligés de rester pour regarder un match ennuyeux. Enfin, c’est pas super cher et les places restent disponibles assez longtemps.

Il faut noter qu’il est possible de rentrer avec du gros matériel.
J’ai ainsi pris le 1D Mk III + canon EF 70-200mm 4L IS (ça pique)
+ Canon EF 135mm F2L (pour l’ouverture à 2: avoir de jolis flous en arrière plan)
+ Canon EF 300mm F4L IS (pour les gros plans, mais un peu long pour les cours annexes à mon gout)
+ TC 1.4 (sans vraiment d’intérêt)
+ Canon EF 24-105mm 4L IS (pour les photos d’ambiance).

– Qualifications Jour 1, jeudi 20 mai : 

Essais en priorité vitesse pour avoir une profondeur de champs max. Mais en se bloquant à 1/1000s pour figer le mouvement.

Liens vers les photos.

– Qualifications Jour 2, vendredi 21 mai : 

Mix entre Tv et Av.

Liens vers les photos.

– Qualifications Jour 2, focus sur un match passionnant :

Un match très intéressant avec un bon niveau de jeu. Beaucoup de photos en Av avec ouverture max….

Lien vers les photos.

J’espère que vous avez aimé.
N’hésitez pas à laisser des commentaires. 😉

A bientôt,

Pascal

Un dimanche aux courses

Une dimanche de mars aux courses avec ma petite femme, mon 1D Mk III et deux objectifs: le canon EF-300mm F4LIS et le Canon 70-200mm F4LIS + le TC x1.4.

Ca donne quoi? Et bien d’abord une petite journée sympathique avec le premier soleil du printemps et quelques photos. Pas toutes réussies malheureusement. En regardant 3 courses, j’ai quand même trouvé quelques photos correctes.
En voici des exemples :

La rafale du 1D Mark III est vraiment impressionnante. Son AF est super rapide. Peut-être trop, car de temps en temps, j’ai accroché l’arrière plan et pas forcément les chevaux. Mais c’est à cause de mon inexpérience. Les paramètres de l’AF sont tellement nombreux, qu’il va falloir que j’expérimente avant de maitriser la bête.
J’en suis quand même très content. 😉

Toutes les photos sont ici.

Pascal