A la Citadelle de Lille

Lors d’une ballade le dimanche après-midi à la Citadelle de Lille, que trouve-t-on?
Des enfants? Oui, c’est sûr, plein.
Des poussettes? Oui, faut bien trimballer ces chères petites têtes blondes….
Des gens qui courent? Oui, plein.
Des gens qui baladent? Énormément.
Bref, on trouve des gens.

Mais pas seulement. Au zoo, il y a 2 adorables panda roux. Sans doute la créature la plus mignonne au monde.
Et de temps en temps, ils sont actifs. Merci eux.
Panda roux

Panda roux

Panda roux

Et puis, si on cherche bien, on peut trouver quelques oiseaux. Si on est chanceux, on peut voir un héron.
Héron, soleil couchant

Héron, soleil couchant

Héron, soleil couchant

Et pour une fois, il n’a pas eu peur des chiens. Il est resté longtemps au même endroit. Merci à lui.

Et bien sûr, dès qu’il y a de l’eau, y a des coincoins.
Madame Canard

Le tout a été prix avec un Sony alpha 77 II + l’objectif de kit: le Sony DT 55-200mm. Pas mal d’aberrations chromatiques, mais finalement, il ne démérite pas. Et il a l’avantage d’être léger et transportable partout. Merci à lui aussi.

A la prochaine. Bientôt j’espère.

Pascal

Et quelques photos de piafs

Hello,

ayant récemment pu mettre la main sur un télé-objectif (le Tamron 150-600mm) assez puissant, je me suis essayé à la photo de petits oiseaux…
Ce n’est pas un exercice facile, surtout en hiver avec la lumière qui n’est pas forcément toujours disponible.

J’ai donc monté ce gros zoom sur un petit boitier APS-C (le Sony Alpha 77 II pour ne pas le nommer) et je me suis mis en face des mangeoires dans le jardin de ma mère en Ardèche.
Ça grouillait d’oiseaux. Je les entendais, mais ils étaient discrets. Avec un peu de patience, j’ai fini par en voir quelques uns.

Et voici le résultat de ce premier test de photos de petits oiseaux:
Pinson des arbres (femelle)

Mésange perdue dans les branches

Saut dans le vide

Ma photo préférée de la sessions

A bientôt pour quelques autres photos d’oiseaux (et peut-être d’un petit mammifère roux si vous êtes sages),
Pascal

Zoo Saint Félicien (5/5): fin de la visite….

Et finalement, voici le 5e et dernier post consacré au Zoo de Saint Félicien et surtout à ses occupants…. Et je ne parle pas des hordes de touristes qui se massent devant les enclos, mais de ces animaux qui nous permettent d’admirer leur beauté… Sans doute à l’insu de leur plein gré, mais bon….

La grâce féline

D’ailleurs, tous ces touristes qui passent devant le nez des animaux, ça semble donner des envies à certain…. Je me demande si ce tigre ne voyait pas en nous un garde manger potentiel…. 😉

Statue grecque

D’autres semblaient prendre la pose pour présenter leur meilleur profil.

Contestation?

D’autres plus contestataires s’enfuyaient….

Mais où est Charlie?

Certains vivaient leur vie bien à l’abri des regards des touristes.
Saurez-vous retrouver et reconnaître cet animal?

Et pour finir avec un message porteur d’espoir, il y a tout de même plein d’animaux encore en liberté et en voici un:

Un animal libre

Ce petit animal se baladait à côté de la pension où nous logions. D’après le propriétaire il y en a plein parce que les chasseurs n’ont encore jamais trouvé ce spot de chasse.
Espérons que ça continuera ainsi…

A bientôt,

Pascal

Zoo de Saint Félicien (4/5): Des zozios

Continuons cette visite du zoo et focalisons aujourd’hui sur nos amis à plumes.

Des grues

Je crois que ce sont des grues demoiselle.
Bon je dois dire que je trouve cet oiseau assez moche et peu intéressant… Mais j’aime bien cette photo pour les couleurs.

Grue en gros plan

Regardez bien. Cet animal ne respire pas l’intelligence. Son comportement prouve qu’effectivement son cerveau doit être minuscule.
Par contre, ce qui m’intéresse sur cette photo, ce sont les 2 points suivants:
– esthétiquement: le plumage sur le dos de la grue me plaît.
– techniquement: c’est la qualité du bokeh (zone floue) du Fuji 55-200mm. Pas mal pour un zoom.

Des canards

Et même s’il y avait plein d’animaux exotiques, je n’ai pas pu m’empêcher de prendre des photos de canards…. J’aime bien ces piafs…. 😉

A bientôt,

Pascal

Zoo Saint Félicien (3/5): des plantigrades

3e volet des photos prises au zoo de Saint Félicien.
Les conditions sont les mêmes que pour les autres images prises au zoo et avec le même matériel.

Aujourd’hui, nous allons nous consacrer à nos amis les ours…

Petite bataille amicale entre 2 frères

Lors de notre balade en train, une mère se promenait avec ses 3 « petits ». Deux d’entre eux étaient d’humeur taquine… La guide nous a dit qu’ils jouaient… Hum… J’aurai pas aimé jouer avec eux…. 😉

Des ours qui mangent leurs granulés sous l’oeil attentif de corbeaux qui guettent les reliefs de repas…

Toujours lors de la balade en train où nous avons presque vu tous les ours noirs du Parc, certains ours mangeaient des petits granulés sans doute distribué par le personnel du zoo. D’ailleurs, les ours noirs étaient en liberté au milieu des autres animaux (cerfs, etc) et cela ne posait pas de problème. En effet les ours noirs sont des omnivores et se nourrissent de baies et de plein de petites choses…. Pas de cerfs.

Un petit bain…

Que peuvent bien faire les ours bruns dans leur enclos? Enclos reflétant bien entendu leur habitant naturel: les montagnes….

Plusieurs choix…
Prendre un petit bain….

un petit dodo?

… ou bien dormir….

Perso, ça m’inspire pas mal: allez une petite douche et zou, au lit…. 😉

A bientôt,

Pascal

Zoo Saint Félicien (2/5): les cervidés

Jusqu’à présent, je ne vous ai parlé que de la partie avec de grands enclos correspondant à des zones géographiques froides (Asie, Montagne, Mongolie, etc)…. Mais la partie la plus intéressante du zoo est constituée par une énorme zone où les animaux sont en semi-liberté. Pour accéder à cette zone, les gens du parc mettent les touristes dans une zone de train grillagé et ce train parcours cette grande zone divisée en région correspondant à des éco-système du Canada (et de l’Amérique du Nord). On peut donc passer par des prairies, des zones plus boisées, plus encaissées, etc. Les animaux sont en liberté et se cotoient les uns les autres sans problème. Le train ne les dérange même pas tellement ils y sont habitués. Les seuls qui sont dans un enclos, c’est les loups. Je pense que s’ils n’étaient pas dans un enclos, ils boufferaient tous les autres animaux assez rapidement….
En tout cas, l’idée de mettre les touristes en cage alors que les animaux sont en liberté m’a bien plu….

Lors de ce passage, on a vu quelques cervidés. Cerfs de Virignie. Wapitis. Un couple de jeunes orignaux.

Cerfs de Virginie

On remarque les bois qui portent encore leur velours.

Caribou

Ce caribou a des bois vraiment impressionnant. Pour porter tout ça, faut vraiment avoir des muscles du cou assez développés.

Caribou ou Cerf?

Cet animal (dont je pense que c’est un cerf) dispose de bois assez impressionnants également. On a enfin trouvé l’utilité de ces bois: c’est pour permettre aux touristes de repérer les cerfs qui se cachent dans les herbes. A noter que si les animaux veulent s’isoler du train, ils le peuvent. Les Orignaux étant par nature assez craintifs, on n’en a pas vu, à part un couple de jeune orignaux qui s’alimentaient à une mangeoire.

Cerf de Virginie en pleine mastication

Quand on voit ce cerf, on comprend pourquoi il ne faut pas prendre les convives à table lors d’un mariage….

Petit combat amical

Et pour finir un petit rappel de l’utilité de ces bois: prendre un peu d’élan et se rentrer dedans plus ou moins gentiment. A noter que le sang qu’on voit sur l’image vient de la perte des velours. Il parait que ça ne leur fait pas mal…. Si les guides le disent, je veux bien les croire…. mais le spectacle n’est pas vraiment très ragoutant….

A bientôt,

Pascal

Zoo de Saint Félicien (1/5) : les aquatiques

Lors de notre séjour au Canada, nous sommes allés voir le zoo de Saint Félicien.
C’est un zoo qui présente des animaux des régions froides du globe. Ce qui est plutôt une bonne idée pour faire en sorte que ces animaux ne souffrent pas trop du climat plutôt rude en hiver de cette partie du Québec.
Nous sommes arrivés un jour de septembre. Il ne faisait pas beau. La pluie était tombée toute la matinée. Et elle s’est remise à tomber une fois qu’on est partis…. A l’intérieur du zoo, il faisait à peut près sec, mais il ne faisait pas chaud. Les animaux étaient vraiment dans de bonnes conditions….

Le personnel du zoo était très sympa et les animaux avaient l’air bien traité. Le principe de ce zoo est de donner un maximum de place aux animaux, en mettant peu d’animaux dans des grandes zones où ils peuvent marcher. Les visiteurs font le tour de ces zones…. Je n’ai pas vraiment ressenti de stress ou de malheur chez eux (à l’exception de l’ours blanc). D’ailleurs, les animaux en captivité vivent plus longtemps que les animaux en liberté et ça permet de sauvegarder certaines espèces…. ou certains individus. En effet, des orignaux orphelins avaient un enclos avant d’être mis avec les autres animaux et il est presque sûr qu’ils n’auraient pas survécu seuls dans la nature.
Pour une fois, je n’ai pas ressenti de malaise en visitant ce zoo. Et c’est plutôt agréable.

Je vais vous présenter les photos en 5 articles.
Et pour commencer, les animaux vivant dans l’eau (ou presque).

L’ours blanc

Le Pauvre ours blanc avait l’air de ne pas être super heureux. Sans doute parce que vu sa faible activité, sa nourriture est rationnée et qu’il ne pouvait manger que quelques harengs…
C’est l’attraction principale du zoo. Tout le monde vient le voir manger ses harengs toutes les 2 heures…. Et le seul moment où il a l’air de s’amuser, c’est quand il est dans l’eau. Il faut dire qu’il nage plutôt pas mal….

Otarie
Otarie qui joue

En voici un qui passait son temps à jouer. Franchement, ces animaux ont l’air toujours prêts à s’amuser. Vraiment sympathiques. on a passé un agréable moment à regarder leur facéties.

Castor qui regarde si les touristes sont enfin partis

Et voici un autre animal qui était assez marrant à regarder: un couple de castor.
Un des deux passait son temps à passer la tête hors de l’eau pour contrôler quelque chose. Comme on était proche de l’heure de la fermeture, je me demande s’il venait voir si les touristes avaient enfin quitté son lieu de vie…. Ou alors, il venait vérifier si les gardiens allaient apporter à manger…

D’un point de vue technique, toutes les photos ont été prises au X-Pro 1 et avec le Fujinon XF-55-200mm…. La luminosité n’était pas très bonne, ainsi la grande majorité des photos a été prise entre 1600 et 6400 ISO. Il y a un peu de bruit, mais ça reste correct. C’est toujours préférable à un flou de bougé. L’AF du X-Pro était un peu limite et j’ai raté certaines photos à cause de ça. Mais bon, ça restait acceptable.

A bientôt,

Pascal

Vincennes: encore des piafs

Hello,

voici quelques photos toutes fraîches de ce WE.
Autour du lac de Vincennes, on trouve plein de piafs de tout genre:

– Des pigeons
On trouve ces saloperies partout dans la ville. Le Lac ne fait malheureusement pas exception.

Pen E-PL5 + Zuiko 75mm F1.8
Pigeon

Pen E-PL5 + Zuiko 75mm F1.8
Pigeon

– Des canards:

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Madame Col-vert

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Monsieur Col Vert

– Des Bernaches du Canada:

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Bernache du Canada

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Plein de Bernaches du canada

Pen E-PL5 + Zuiko 75mm F1.8
Bernache du Canada + Petits

– Des poules d’eau:

Pen E-PL5 + 100-300mm F4-5.6
Poules d’eau + oisillon

Pen E-PL5 + Panasonic 100-300mm F4-5.6
Poule d’eau + oisillon

A noter: les oisillons des poules d’eau sont quand même horriblement moche. Dans toutes les espèces animales, c’est assez rare que l’adule soit plus beau que le jeune…

– Et bien sûr les Paons:

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

pen E-pl5 + Zuiko 75mm F1.8
Paon

Léooon…..

Ces oiseaux font vraiment beaucoup de bruits… c’est un plaisir de retourner à la vie urbaine qui parait calme comparée au bordel qu’ils font autour du lac…

A bientôt,

Pascal

Les Animaux de Bretagne

La Bretagne est vraiment une belle région et je ne dis pas cela car j’ai des amis bretons (ou presque bretons)…
C’est vraiment, vraiment une belle région. Une région où il ne plait que sur les cons, une région avec 1 bar pour 3 habitants, mais une région avec une faune et une flore vraiment intéressante. Soyons honnête, la flore ne m’intéresse pas du tout…. ça fait le désespoir de ma mère et de ma femme, mais les plantes ne m’intéressent que rarement… Par contre les animaux c’est autre chose. Et en Bretagne, on trouve de magnifiques animaux.

– Fou de Bassan:
Ce grand oiseau marin a colonisé une île située sur l’Archipel des 7 îles.
Selon le guide, cette île héberge une des 3 plus grandes colonies de Fous de Bassan au monde. Ces oiseaux ont besoin d’une falaise exposée aux vents qui leur permette de décoller. Une fois qu’ils ont éclos dans cette île, ils y reviennent toute leur vie. Et en plus, une fois en couple, ils sont fidèles. Par contre, attention à la surpopulation. Ils ont tendance à nicher les uns sur les autres:

Colonie de fous de Bassan

Ils sont plusieurs milliers sur une toute petite île, ce qui d’après le guide provoque des disputes sanglantes de voisinage. Mais nous n’étions heureusement (ou malheureusement si vous n’aimez pas les gros piafs) pas suffisamment proches pour le voir. Ces oiseaux sont quand même diablement habiles. Dans l’eau:

Fou de Bassan

ou dans l’air:

Fou de Bassan

– Phoques:
Dans cet archipel des 7 îles, il y a également 40 phoques, qui sont très différents des veaux marins.. Ce jour là, on a eu de la chance, on a en croisé 6.

Ces phoques aiment bien chasser le poisson à marée haute et ensuite, ils se laissent échouer sur des rochers pour être tranquilles à marée basse et se reposer:

Femelle échouée

On a pu en observer plusieurs, bien tranquilles sur leur rochers:

Mâle échoué

On en a également vu une qui ne s’était pas échouée et qui restait dans l’eau. Une belle tête qui observait notre bateau de loin.

Une apparition furtive

Cette tête n’est pas resté longtemps à la surface de l’eau, mais je ne l’ai pas ratée.

– Gros piafs (sans doute des goélands):
En Bretagne, il y a également plein d’oiseaux que j’ai tendance à appeler mouette, mais vu leur sale tête, ce sont sans doute des goélands:

Portrait de Goéland

Et honnêtement, ce sont de sales bêtes qui n’arrêtent pas de chercher la bagarre, de crier, et de faire leurs besoins de partout.

Visiblement, il y a eu plus de goélands dans le coin avant que celui-ci n’atterrisse….

Et ces oiseaux aiment bien ce que leur envoient les touristes, miettes de pains et autres friandises… Mais elles semblent toujours prêtes à se battre pour mériter de manger.

Regarder au 2 plan comme ce goéland a l’air méchant avec son œil rouge…

J’aime bien cette photo où le goéland au 1er plan essaie de prendre le morceau de pain sans se faire remarquer par le vilain goéland du 2e plan qui patrouille avec son œil rouge qui lui donne cet air si sévère…

Bref, je me suis bien amusé à prendre ces quelques photos d’animaux… Le tout en étant assez loin et sans les ennuyer.
Techniquement, j’ai utilisé l’Olympus Pen E-PL5 avec le Panasonix G 100-300mm F4.0-5.6 monté dessus. Le tout pesant environ 750g et n’étant pas très très encombrant…
Ca rentrait bien dans mon sac, et je l’avais toujours avec moi. La qualité est satisfaisante même si elle est n’égale clairement pas celle d’un reflex + d’un télé-objectif de focale fixe (comme les très recommandables Canon 300mm F4.0 L IS ou Canon 400mm F5.6L). Le poids et l’encombrement n’ont rien à voir non plus. Encore une fois, tout est question de compromis… Et honnêtement, vu son faible poids et encombrement, je trouve que le système micro 4/3 (Olympus Pen E-PL5 + Panasonix G 100-300mm F4.0-5.6) a une qualité suffisante pour moi et apporte un vrai plaisir à utiliser…

A bientôt,

Pascal

Temps mouillé, goutte au nez

 Ce célèbre (ou pas) dicton s’applique très bien dans le parc du Marquenterre où il est quand même possible de voir les oiseaux, même si le temps est à la pluie…

A plus,

Pascal