Changement d’appareil

Ca y est, j’ai vendu mon 5D.  C’était pourtant un super appareil, avec une qualité d’image exemplaire. Alors, pourquoi?
Et bien, c’est simple après une réflexion sur ce blog disant que j’avais le matériel pour faire tout ce que je voulais, je me suis rendu compte que oui, j’avais tout le matériel pour faire ce que je voulais, mais qu’il me fallait 2boitiers pour le faire :
– le 7D pour l’autofocus et la construction,
– le 5D pour la qualité d’image.

Le fait de se trimballer avec 2 appareils est assez ennuyeux finalement. Lors de l’achat du 7D, je me suis dit que je pourrais revendre le 5D si la qualité d’image était au rendez-vous avec le 7D. Malheureusement, ça n’a pas été complètement le cas….
J’ai donc listé les 11 critères qui me semblaient importants dans un reflex:

1- Qualité d’image (au moins égale à celle du 5D)
2- Montée en ISO (celle du 5D me suffit)
3- Traitement tout temps (au moins égal à celui du 7D)
4- Auto-Focus (celui du 7D était bon)
5- Micro ajustement de l’auto-focus (comme sur le 7D)
6- Taille du capteur (le full frame du 5D était bien pratique pour les grands angles et l’APS-C du 7D est bien pratique pour le sport)
7- Live-view (pour faire de belles images sur trépied – le fait que le 5D en soit dépourvu était un gros handicap)
8- Nettoyage du capteur (les poussières sont le fléau du 5D)
9- Compatibilité avec mes systèmes de déclenchement de flash à distance (mes cactus triggers provoquent du banding sur les images produites par le 5D, ce qui fait, qu’en « studio », seul le 7D était utilisable).
10- Vidéo (en fait, ça, c’est juste un bonus)
11- Compacité du boitier (des boitiers de la taille du 7D et 5D sont relativement discrets)

Et je me suis rendu compte que l’appareil qui correspondrait le mieux à tous ces critères était le Nikon D700… Argh….
Par contre, passer chez Nikon me couterait un bras… Et en plus, je déteste l’ergonomie des boitiers  Nikon.
Ensuite, si je décidais de me séparer de mes deux appareils, j’avais le budget de m’acheter un 5D mark II, qui serait parfait pour la qualité d’image, le studio et les conditions de lumière difficile. Malheureusement, l’AF de cet appareil n’est pas vraiment suffisant pour le sport.

Et en regardant, le marché de l’occasion, je me suis rendu compte du fait que deux appareils étaient également possibles:
– le 1Ds Mk II: qualité d’image exemplaire, mais finalement, quelques défauts du 5D persistaient (absence de nettoyage de capteur, pas de micro-ajustement de l’AF).
– le 1D Mk III: ce boitier a tout pour lui, sauf quelques points: la vidéo (mais ce n’est pas grave), la taille du capteur (seulement 10MPixels et format APS-H) et la taille du boitier : il est énooorme. Bref, quelques défauts, mais finalement, c’est un super compromis à un tarif équivalent à un 5D Mk II neuf.

Bref, je me suis décidé à prendre le 1D Mk III pour sa construction, son autonomie, son AF (un 1D MkIII qui est passé au SAV ne présente normalement plus les problèmes d’AF qu’a connu l’appareil au début de sa commercialisation), sa rafale (10 images par secondes), sa montée en ISO à peine moins bonne que celle du 5D), son liveview , sa qualité d’image (mieux vaut un bon 10Mpixels bien propre qu’un mauvais 18Mpixels). Finalement, je pense que l’APS-H peut être un bon compromis, avec son coefficient de conversion de focale de 1.3. La perte en grand angle n’est pas énorme et en sport, on gagne toujours un peu pour les focales les plus longues (le 300mm devient un 390mm). A voir à l’usage.

J’espère que je ne le regretterai pas et je mettrai plein d’image très bientôt.
Par contre, un petit mot sur le 5D, c’est vraiment dommage de le vendre, mais bon, je m’étais promis de ne plus investir d’argent dans la photo en 2010 et 2011… Et je vais essayer de respecter ça. Bref, je m’en sépare à regret, alors que finalement, je ne regretterai pas le 7D.

A bientôt pour plein d’images….

Pascal

2 réflexions sur « Changement d’appareil »

  1. ouais, ben franchement, on s’y attache à ces petites choses…. 🙂

Les commentaires sont fermés.