Cité Blanche Lafarge

La France a autrefois été un pays très industriel. C’est moins le cas en ce moment, et de nombreux paysages industriels sont en friche. C’est le cas de la Cité Blanche Lafarge située en Ardèche.

L’usine Lafarge du Teil (Ardèche) est batie non loin d’une cité ouvrière appelée Cité Blanche.
Enfin, pour être plus précis, c’est cette Cité qui est batie non loin de l’usine. Destinée à héberger les ouvriers de l’usine, elle est maintenant vide (ou presque).

Si vous voulez un historique de cette Cité, vous pouvez cliquer ici et consulter le paragraphe sur la Cité Blanche.
A noter : Le Film Adieu Gary a récemment été tourné dans cette cité. Il faudra que je vois ce film qui parait-il est très bien.
Cette Cité est située non loin de la RN 86,  nous nous sommes donc arrétés avec ma kochanie pour visiter ce lieu qui est finalement assez sinistre… pas encore totalement abandonné,  mais en très mauvais état. Les images ont été faites avec le Sigma 12-24mm, le Canon 24-105L IS pour les plans larges. Et avec le Canon 135L F2 pour les plans serrés. Encore une fois, j’ai regretté de na pas avoir mon 24mm TS-E. Ainsi la première photo de l’article a du être redressée avec DXO pour arriver à avoir des lignes perpendiculaires. Ca entraine une certaine perte dans les coins. Par contre, le 12 mm a été très utile en intérieur….
Quant au 135, c’est toujours un must pour flouter les arrières plans.

Vous pouvez regarder les photos ici.

Par contre, je retournerai à cette cité avec le 24mm TS-E. Et peut-être à la tombée de la nuit ou au lever du jour, pour avoir une ambiance et une lumière plus spectaculaires….

A bientôt,

Pascal

7 réflexions sur « Cité Blanche Lafarge »

  1. j’suis sur qu’y a même pas un bar d’ouvert dans ce bled ?!

    Y’a une ville comme ca ou tu peux aller faire des photos, c’est assez calme. faut partir vers l’est, tu passes Besac et puis tu continues jusqu’en Ukraine…

  2. Très belle série de cette cité « fantome ».Les N&B retransmettent parfaitement cette atmosphère sinistre.Du bon boulot!!

    Lionel

  3. glorieuse décadence mais les bonheurs et les misères s’y respirent encore si fort… quel oeil ! merci, simplement pour ceux qui sont passés là qu’ils ne croient pas qu’on est ignorant de tout,

  4. Merci pour votre commentaires.
    C’est en effet un lieu qu’on sent chargé d’histoire.
    Je pense que j’y retournerais pour faire une série plus conséquente.

    En tout cas, c’est un petit endroit à visiter si on passe par là.

  5. Bonjour,
    Si vous voulez mieux connaitre la Cité Blanche, renseignez-vous auprès de l’Office de Tourisme de Viviers ; des visites industrielles sont organisées qui se terminent par la visite commentée de la cité ouvrière et de l’exposition préparée dans un ancien appartement. Je suis à votre disposition pour tous renseignements complémentaires sur le sujet .
    Cordialement.

  6. Bonjour,

    je visite aujourd’hui par hasard votre site. je suis ardéchois mes parents étaient de VIVIERS, mes gds parents aussi. Je suis depuis longtemps expatrié… et aujourd’hui à la retraite. Votre reportage est très interessant pour moi qui ai vécu dans cette cité ou mon père était chef mineur. Je suis né à la citée de LAFARGE dans la clinique des « LAFARGE » qui se trouvait à l’entrée de la citée. Avez vous des photos de cette batisse que je recherche depuis très longtemps. Merci encore de faire revivre cette petite ville qui aujourd’hui, malheureusement est abandonnée.

  7. Bonjour,

    tout d’abord merci pour ces deux derniers commentaires et les informations qu’ils contiennent.

    Concernant la clinique, je n’ai pas de photos dans mes archives qui pourraient y correspondre. Mais je garderai ça en tête la prochaine fois que j’y retournerai…

    Cordialement,

    Pascal

Les commentaires sont fermés.